French Dutch English German Italian

Le bélier hydraulique

Grâce au bélier hydraulique, on peut pomper de l'eau d'une source ou d'un ruisseau à un endroit, qui ne peut pas être alimenté par une pente naturelle - jusqu'à 500 mètres (verticale). Et le tout pour un coût d'utilisation et d'entretien minimum.

Histoire

Le principe du coup de bélier était découvert par les frères Montgolfier en France et au même temps par Boulton en Angleterre (en 1797). Mais seulement dans la deuxième moitié du 19ème siècle, plusieurs producteurs commencent à fabriquer des béliers dans des pays différents. En Suisse c'est Johann Georg Schlumpf, qui confectionne son premier bélier en 1885 à Steinhausen, où il est installé dans une maison privée, a cette époque les bâtiments n'étaient pas raccordés à un réseau de distribution d'eau.
Johann Georg Schlumpf était l'inventeur d'une amélioration marquante: les béliers Schlumpf fonctionnaient presque sans entretien, parce qu'ils aspiraient automatiquement de l'air dans la cloche, qui est nécessaire pour un fonctionnement à long-terme.
Avec ce principe, la cloche est toujours plein de l'air, qui est nécessaire pour l'amortissement des coups de bélier.

Le principe

On amène l'eau d'une source où d'un ruisseau à un réservoir. Là commence la conduite de pression vers le bélier.
Le bélier consiste de deux clapets: le clapet de choc (soupape d'échappement) et le clapet de surpression.
Au clapet de choc, l'eau sort du bélier en accélérant sa vitesse. Si la vitesse est assez grande pour créer un fort coup de bélier, le clapet ferme automatiquement. La colonne d'eau freinée brusquement génère une surpression, qui passe par le clapet de surpression à la cloche.
Si la pression au-dessus et au-dessous de la valve de surpression est la même, le clapet ferme et la prochaine phase commence.

Calculation du rendement

La quantité d'eau pompée de la source au réservoir est proportionnelle à l'inverse à la dénivellation entre captage d'eau et bélier et entre bélier et réservoir.
Ca veut dire: si on a une dénivellation entre captage d'eau et bélier de 10 mètres et entre bélier et réservoir de 30 mètres, on peut pomper un tiers de la quantité d'eau captée à la source. Si la relation est 1 : 10, la quantitée d'eau est 10% du débit.
Dans les conditions réelles, il faut tenir compte du 70% du valeur théorique.

Secteurs d'opération

Les béliers standards sont utilisés pour des dénivellations verticales entre captage et bélier jusqu'à 35 mètres. La dénivellation entre bélier et réservoir est possible jusqu'à peu près 140 mètres.
Le débit minimal est 1 à 2 litres par minute, le débit maximal 400 litres par minute.
Le rapport entre les dimensions (diamètre et longueur) de la conduite motrice et le débit est très important!

Installations spéciales

Pour des dénivellations des plus que 35 mètres (jusqu'à 100 mètres ou même plus), la maison Schlumpf a développé une géneration des béliers haute-performance.
Ils sont capables de pomper l'eau à des hauteurs verticales de 500 mètres par étape.
Ils sont nommés: "bélier à grande vitesse".
Les coups de bélier sont partagés en un nombre plus grand. Ca réduit la charge par coup, et l'abrasion, l'usure des clapets est même plus petit que avec un bélier standard!

Fiches techniques pour les béliers standards modèle 2000

Pour la conception d'une installation de bélier, les informations suivantes sont requises:

1. Combien de litres d'eau fournit la source par minute? Donnez la quantité d'eau minimale et maximale, si possible (en litres par minute).
2. Combien de litres d'eau est-ce que vous avez besoin au réservoir?
3. Dénivellation verticale entre captage (source) et bélier: le rendement est plus grands avec une dénivellation supérieure!
4. Dénivellation verticale entre bélier et reservoir
5. Quel est la longueur de la conduite entre source et bélier (nous recommendons un rapport entre longueur et dénivellation de 3 à 5).
6. Est-ce que la conduite de pression (entre source et bélier) a une inclination regulière ou est-ce que le terrain est horizontal au commencement et plus éscarpé au final (près du bélier)
7. Est-ce que la conduite d'alimentation s'élève d'une manière régulière ou est-ce qu'il y a de contre-chute?

Source: www.schlumpf.ch (les informations sur la présente page sont non contractuelles)

 

Nous installons aussi des chaudières au gaz naturel, raccordées au réseau; ainsi qu'au gaz liquide avec citerne indépendante pour les chalets isolés.


N'hésitez pas à nous contacter pour de plus amples renseignements.

 

Aller au haut

Jean - Georges Wehren & Fils Sàrl | Chauffage - Sanitaire | Chemin des Renards 10 - 1882 Gryon | Tél. +41 24 498 17 73 - Fax +41 24 498 30 74

Développement: Alex Genet