French Dutch English German Italian

Chaleur environnante de l’air, de l’eau et de la terre

Dans notre environnement, l’énergie est emmagasinée sous forme de chaleur.
Les pompes à chaleur utilisent, selon un principe simple et avec un minimum d’énergie électrique, un maximum de cette chaleur-là.

La chaleur de l’environnement

Les chauffages purement électriques ne sont pratiquement plus autorisés aujourd’hui.
En effet, le courant est bien trop précieux pour être transformé en chaleur à 1:1. Il
vaut par contre la peine de traiter, avec un quart d’énergie électrique (qui provient en Suisse principalement des centrales hydrauliques et atomiques), trois quarts d’énergie de l’environnement gratuite pour assurer le chauffage. Et c’est exactement ce que fait une pompe à chaleur. Le principe appliqué ici est le phénomène physique selon lequel tout gaz ou liquide que l’on comprime, produit de la chaleur. Ce qui semble compliqué de prime abord peut s’exprimer par une formule simple: la force motrice issue du courant permet d’élever le niveau de température de la chaleur ambiante naturelle (voir
graphique en page 9).

Les arguments en faveur de la pompe à chaleur:

  • Les pompes à chaleur produisent beaucoup de chaleur avec peu de courant électrique.
  • Les pompes à chaleur de la dernière génération conviennent aux assainissements dans d'anciens bâtiments, car elles peuvent produire des températures de départ élevées.
  • Dans de nombreux cas, les pompes à chaleur n'ont besoin que d'une surface de 1 mètre carré.
  • Il n'y a pas besoin de "faire le plein" d'une pompe à chaleur.
  • Certains types de pompes à chaleur sont mêmes capables de refroisir les locaux en été.

Le principe de fonctionnement d'une pompe à chaleur

Avec 1/4 d’énergie électrique, une pompe à chaleur amène 3/4 d’énergie de l’environnement à un niveau de température optimal pour assurer le chauffage. 3/4 de l’énergie de chauffage sont donc gratuits!

1 Evaporer

Un fluide caloporteur liquide exempt de CFC absorbe la chaleur de l'environnement. Sous cet apport de chaleur il se transforme en gaz.

2 Compresser

Un compresseur met le fluide frigorigène sous pression ce qui proque l'échauffement du fluide.

3 Condenser

Le fluide frigorigène cède sa chaleur. Ce faisant, il se refroidit et redevient liquide.

4 Détendre

La pression dimunuant peu à peu, le fluide continue de se refroidir, Il est à nouveau prêt à emmagasiner la chaleur ambiante.

 

Nous installons aussi des chaudières au gaz naturel, raccordées au réseau; ainsi qu'au gaz liquide avec citerne indépendante pour les chalets isolés.


N'hésitez pas à nous contacter pour de plus amples renseignements.

 

Aller au haut

Jean - Georges Wehren & Fils Sàrl | Chauffage - Sanitaire | Chemin des Renards 10 - 1882 Gryon | Tél. +41 24 498 17 73 - Fax +41 24 498 30 74

Développement: Alex Genet